Base de données relationnelle

Qu'est-ce qu'un système de gestion de base de données relationnelle ?

Un système de gestion de base de données relationnelle (SGBDR ou simplement BDR) est un type de base de données courant dont les données sont stockées dans des tables.

Vous constaterez que la plupart des bases de données utilisées dans les entreprises aujourd'hui sont de type relationnel, par opposition aux bases de données hiérarchiques ou dans un fichier plat.

Les bases de données relationnelles ont la possibilité de gérer une multitude de données et de requêtes complexes, alors qu'un fichier plat a besoin de plus d'espace et de mémoire, tout en étant moins efficace.

L'utilisation de plusieurs tables est ainsi la norme pour les bases de données relationnelles. Les données sont stockées dans d'énormes quantités de tables, ou « relations ». Ces tables sont ensuite divisées en lignes (enregistrements) et en colonnes (champs).

Découvrez la visualisation de données en action :

Procurement Optimization - Supply Chain Dashboard

À l'instar des relations entre les données du diagramme des relations d'une entité, les tables d'une base de données relationnelle peuvent être liées de différentes façons :

  • Les caractéristiques d'un enregistrement de table peuvent être liées à un enregistrement d'une autre table.
  • Un enregistrement de table peut être lié à plusieurs enregistrements d'une autre table.
  • Plusieurs enregistrements de table peuvent être associés à plusieurs enregistrements d'une autre table.


Qu'est-ce qu'une requête SQL ?

Une requête SQL représente la façon dont vous accédez aux données. SQL signifie Structured Query Language (langage de requête structurée en français).

Une requête SQL vous permet de créer, de supprimer ou de modifier des tables, ainsi que de sélectionner et d'insérer des données dans des tables existantes ou encore d'en supprimer.

Avantages des bases relationnelles

Si vous souhaitez concevoir un système de stockage de données facilitant la gestion d'une grande quantité d'informations, à la fois évolutif et flexible, la base de données relationnelle est la solution qui vous convient.

  • Facilité de gestion : une base de données relationnelle peut facilement être utilisée par les débutants. Chaque table de données peut être mise à jour sans perturber les autres.
    Vous pouvez également partager certains ensembles de données avec un groupe, mais limiter leur accès à d'autres groupes (par exemple, pour les informations confidentielles relatives aux employés).
  • Flexibilité : si vous avez besoin de mettre à jour vos données, une seule opération suffit. Vous n'avez plus à modifier un à un plusieurs fichiers.
    Par ailleurs, il est également facile d'étendre votre base de données. Si vos enregistrements augmentent, vous pouvez facilement faire évoluer une base de données relationnelle afin de l'adapter à vos données.
  • Risque d'erreur faible : en facilitant la recherche d'éventuelles erreurs par rapport aux données se trouvant dans d'autres parties, une base de données relationnelle permet de réduire le risque d'erreur. De plus, dans la mesure où chaque information est stockée dans un emplacement unique, vous n'avez plus à vous soucier des éventuels problèmes de version antérieure.

Défis posés par les bases de données relationnelles

  • Évolutivité : étant donné que les bases de données relationnelles sont conçues sur un serveur unique, vous devrez acquérir du matériel plus cher doté d'une puissance et de capacités de stockage et de mémoire plus importantes.
  • Performances : l'augmentation rapide du volume des données, leur vitesse, leur variété et leur complexité créent des relations encore plus compliquées. Les bases de données relationnelle ont tendance à avoir des difficultés à suivre le rythme, ce qui peut ralentir les performances.
  • Relations : en réalité, les bases de données relationnelles ne stockent pas les relations entre les éléments, ce qui rend la compréhension des connexions entre vos données dépendante d'autres liens.